Communications entre détecteurs de fumée Chacon

Ajouté le : 15 février 2012

DétecteurComme nous l'avons vu ici, ces détecteurs de fumée offrent la possibilité d'être interconnectés entre eux, permettant ainsi un déclenchement en chaine en cas d'incendie.

Cela nous laisse donc supposer que ces modules communiquent entre eux pour émettre et recevoir l'alerte. Nous allons voir comment.

Le signal

Au moment de l'écriture de cet article, on ne trouve aucunes informations sur le protocole utilisé par ces modules pour communiquer. Il est donc nécessaire de passer par une analyse du signal émis pour tenter de le décoder et de l'interpréter.

A l'aide de quelques composants, il est possible de visualiser le signal RF reçu sur tout ordinateur disposant d'une entrée micro :

Vous pouvez ensuite visualiser le signal avec n'importe quel logiciel d'enregistrement audio ou utiliser le logiciel Protocol Analyser qui permet de reformer le signal. L'avantage de ce logiciel est de fournir une liste des pulsations avec les valeurs moyennes, min et max. On regretera cependant son manque d'ergonomie pour naviguer sur le signal que ce soit en zoomant ou en scrollant.

Une fois le montage effectué et le logiciel démarré, on peut commencer à enregistrer le signal. Pour cela on dispose sur le détecteur de deux boutons : "TEST" et "LEARN". Le second permet d'entrer dans les modes d'apprentissage pour interconnecter les modules. En appuyant une fois dessus le voyant passe au vert, indiquant qu'il est prêt à émettre le signal d'identification. En appuyant sur le bouton TEST, l'émission du signal (et de l'alarme) démarre, et l'on relève ainsi :

 

Interprétation

On constate que le signal émis est composé de 32bits.
En se basant sur les relevés on détermine :
Que le préambule est un niveau haut de 8,1ms puis un niveau bas de 0,95ms.
Que le bit 0 est codé par 0,8ms au niveau haut puis 1,4ms au niveau bas.
Que le bit 1 est codé par 0,8ms au niveau haut puis 2,7ms au niveau bas.

  Min Max
Preambule (haut) 8088µs 8108µs
Preambule (bas) 956µs 976µs
Niveau haut 732µs 836µs
Niveau bas court 1364µs 1436µs
Niveau bas long 2712µs 2796µs

 

Ne disposant pas d'autres détecteurs je n'ai pas pu comparer le signal émis pour essayer d'en savoir plus.

Cependant cette analyse est suffisante pour savoir qu'en émettant ce signal à l'aide d'un Arduino, l'alarme du détecteur se déclenche et donc que ce même signal pourrait être émis en cas d'incendie.

Edit : le signal émis reste identique après un remplacement des piles, ce qui laisse penser que l'id du détecteur reste le même toute sa vie, contrairement à une sonde de température par exemple, qui change d'id à chaque changement de piles.

Pistes à explorer

Toutes les 40 secondes la diode du détecteur clignote, mais je n'ai cependant relevé aucun signal à ces moments là. Il semblerait donc qu'il n'émette pas de signal périodique indiquant si celui-ci est toujours "vivant" ou non. Il reste cependant possible qu'un signal soit émis en cas de pile faible. A voir...

Projets

Réceptionner une alerte dans vos projets.

Photos

0 commentaires (Ajouter)

Ajouter votre commentaire

Tous les champs sont obligatoires

DétecteurLe détecteur de fumée de Chacon est un modèle dit "interconnectable". C'est à dire qu'en installant plusieurs détecteurs à son domicile, on va créer un réseau de détecteurs.

Alerte incendie par SMS

Réalisez une passerelle RF-ethernet qui recevra le signal émis par le détecteur de fumée et le transmettra à un serveur pour un envoi par SMS.

Lire la suite